La Pyramide de Juvisy
  
Vers 1900, elle est bien seule sur le bord de la nationale par encore N°7
  
En 1669 et 1670, dans le cadre d'une mission demandée par l’Observatoire de Paris, l’abbé Picard mesura avec précision une position du méridien entre Sourdon, à 20 km au sud d'Amiens et Malvoisine à 6 km de la Ferté-Alais, pour en déduire, sur un intervalle de latitude connu, la dimension du méridien donc du rayon de la terre.

Pour réaliser ses calculs, il prit comme base principale 11 km entre Paris à Villejuif, mesurés par arpentage avec des tiges de 8 m. Ses mesures furent confirmées par La Caille sous Louis XV. Pour marquer cet événement, on éleva en 1740, un monument en forme de pyramide à la limite de la commune de Juvisy, près de l’entrée du parc du château où fut effectué le détournement du pavé royal.

  
La Pyramide de Juvisy

Aujourd'hui, il y a plein d'immeuble autour, et il faut faire beaucoup d'effort pour la deviner.

Du point de vue du métrologue, suivez l'épopée du mètre sur le site du Bureau National de Métrologie, en cliquant sur la photo ci-contre, et ci-dessous l'approche d'un étalon du mètre entre 1750 et 1850

 

version English

  
© Musée des arts et métiers/S. Pelly De gauche à droite : Le pied de roi, le Pic de Constantinople (Istambul), un Vara, une demi-toise anglaise par Graham, 1737, Aune étalon de Paris, 1554, Aune de Paris, 1746, le mètre, 1800-1804.
  
Fermer la fenÍtre